Raoul Hilberg, historien et politologue

Raoul Hilberg, homme de référence internationale parmi les historiens de la Shoah, est l'auteur d'un ouvrage très célèbre s'intitulant : " La destruction des Juifs en Europe " (1988).

Les premières expériences concernent le traitement de maladies telles que le cancer ou le typhus. Des millions de personnes sont mortes. De plus, cela n’a amené aucun progrès scientifique. A Auschwitz, des études ont été faites sur l’évolution du cancer de la matrice, ce qui a fait plus de 50 victimes. Il y a eu aussi des expériences sur les phlegmons (= infections de la main) qui ont produit au moins 30 victimes, des expériences sur la malaria (grave maladie du sang qui entraîne le plus souvent le décès de la personne), des expériences avec le sérum sanguin, afin d'obtenir un titre d'agglutination plus élevé, mélange de sang des groupes A II et B III, des expériences sur l'atrophie du foie, des expériences sur les brûlures (environ 16 victimes)…

 

 

 

La seconde catégorie d'expériences est le prolongement direct et logique de l'idéologie nazie : il s'agit, entre autre, d'études sur la stérilisation des peuples jugés inférieurs, à l'aide d'injections ou de radiations : expériences de stérilisation sur des femmes par injections intra utérines, expériences de stérilisation sur des hommes et des femmes au moyen de rayons X (150 expériences). 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site