Les nazis sous Hitler

Le nazisme est une idéologie politique (proche du fascisme) du NSDAP fondé en Allemagne par Adolf Hitler en 1920.  Elle consistait à hiérarchiser l’espèce humaine en la classant par races, mettant au sommet «  la race aryenne ». Pour les nazis, les pays et territoires germanophones dominaient le reste du monde. Pour eux les peuples germains seraient une race supérieure et des « aryens » découleraient des génies de l’humanité.  

 

Les nationaux-socialistes appliquent leur idéal dès février 1933, un mois après la nomination d’Hitler chancelier. Leur vision du monde se résume dans un slogan répété dans l'Allemagne hitlérienne : « ein Volk, ein Reich, ein Führer » (un Peuple, un Empire, un Chef). Cette vision du monde s'appuie sur des textes, particulièrement celui d’Hitler, Mein Kampf, publié en 1925, qu’il a écrit lors de son emprisonnement après sa tentative de coup d’état.

Hitler explique l'histoire de l'humanité par une lutte des races entre les peuples. La race supérieure, les Aryens, dont les représentants les plus purs sont les Germains, ont pour vocation de dominer le monde.

Le Troisième Reich devint un Etat policier dans lequel les Allemands ne bénéficiaient plus d’aucun droit fondamental, et les SS, la garde d'élite du régime, y gagnèrent une autorité accrue à travers leur contrôle de la police. Les adversaires politiques, et particulièrement les membres du Parti communiste et du Parti social-démocrate, ainsi que les Juifs, devinrent l'objet d'intimidations, de persécutions et furent soumis à une législation discriminatoire.

L'Allemagne doit se préparer à la guerre en forgeant une jeunesse saine, sportive et résolue, en encourageant la natalité et en développant le sens de la communauté raciale ...

Mais pour diriger le monde, les Allemands doivent disposer d'un espace vital suffisant...

A partir de 1933, les premiers camps de concentration et d'extermination seront crées....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×